30 novembre 2006

Die Grosse Stille

Die Grosse Stille
Posté par Ibis à 17:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 novembre 2006

Université de Napierville

L'UdeNap, par ses nombreuses activités de recherche et de diffusion, s'est donnée pour première mission l'édification de la jeunesse tant dans sa situation familiale que sociétale, dans son milieu de travail, son milieu de loisir ou son milieu scolaire. (via Pierre qui roule)
Posté par Ibis à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2006

Anita Berber

Anita Berber    
Posté par Ibis à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2006

Plus vrai que vrai ?

- Monsieur Soral Malone, ce que je voudrais savoir, c'est pourquoi ? Pourquoi le Front Parti national ? Pourquoi vous avec ces...- Ces fascistes, Elena ? Tu sais, si l'intelligence ou la culture ou même le simple bon sens avaient dû protéger les hommes de ce genre de folie, on le saurait.(...)Alain Soral François Malone raconta d'abord l'étrange dégoût qu'il avait toujours eu pour lui-même, cette haine de soi qu'il avait toujours eu depuis l'enfance, cette tristesse lourde qui l'étreignait chaque matin, du plus loin de sa... [Lire la suite]
Posté par Ibis à 17:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 novembre 2006

Si c'est pour jouer les fugitifs, moi je suis volontaire

Posté par Ibis à 23:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 novembre 2006

Pei Jing

Pei Jing (sur Art Scene China, via Paperholic)
Posté par Ibis à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2006

Rimbaud

« Rimbaud, dans l'affection et le bruit neufs, récit d'une balade sur les terres ardennaises en deux péripéties et cinquante photos au total. »
Posté par Ibis à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2006

L'oeil du guetteur

Un vent de sable et de semailles brasse le lit des caillasses. On rouille dans la bouche, dans les veines, agonie en pure perte. L'orage, les ciseaux, c'est fête à pierre fendre, c'est plus seuls que nous sommes, image sages, tâteurs de buis stérile. ............. Tout est éteint, obscur, muet, tout repose à genoux, au bas mot. Buvant d'horloge, de brame et de velours ; sous cape, rien ne bouge, ni le baillon ni la plaie vive. ............. Et, sans vergogne, miroir du cycliste, de l'épagneul, l'oeil du quidam toujours... [Lire la suite]
Posté par Ibis à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2006

The sound of X

Female orgasmic latin/exotica inspired by an obscure Japanese movie from -69, cool and strange sounds : deux échantillons aimablements fournis par BellyBongo. (via Splusp!!!)
Posté par Ibis à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2006

You don't have to visit this blog

Si, you have to. Et ceci itou.
Posté par Ibis à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]