30 septembre 2008

Freak Brothers

... pour les vieux hippies non repentis
Posté par Ibis à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2008

Just let go

Peter van Straten
Posté par Ibis à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2008

L'or du scaphandrier

    Sa  solitude  remontait à la plus haute antiquité,  à l'époque où  l'esprit  s'ennuyait ferme à planer sur les eaux. Souvent la veuve imaginait l'air ahuri du premier poisson prenant pied sur les terres émergées et considérant d'un oeil rond le monde de la surface, épuisé déjà par de millénaires efforts pour transformer ses nageoires en pattes et ses branchies en poumons. Un vent tiède soufflait des grandes forêts muettes et caressaient ses écailles fourbues. C'est ainsi qu'elle se représentait... [Lire la suite]
Posté par Ibis à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2008

Reprise

Posté par Ibis à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2008

La Grande Tapisserie

... Encore un château plein de vitres, encore des sapinsNoirs qui font un gouffre tourbillonnant, - et encoreUn commis de boucherie sur son vélo qui file livrerAux cuisines le gîte-gîte ou l'aloyau. Et qui va encoreSe demander où diable peuvent donc se trouver lesAutres cuisines : il n'en a jamais vu qu'une et encoreL'a-t-on rarement fait entrer. Encore à telle fenêtreCette jeune châtelaine, écartant, oh, trois centimètres,_ Le rideau du bout de ses doigts. - Eh bien nous voilàDans nos chambres assis sur les lits, nos mains... [Lire la suite]
Posté par Ibis à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2008

Frédéric Poincelet

Frédéric Poincelet : 1, 2, 3
Posté par Ibis à 16:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 septembre 2008

Autrefois

Les sangliers traçaient parfois dans la neige d'immenses voies bouleversées ; l'ombre des vieilles femmes derrière les vitres nous effrayait. A l'aube nous écoutions le vent dans les genèvriers. Quelqu'un dans une cage exhiba le rat qui venait de s'y prendre et frémissait d'une extraordinaire fureur. - Il est enragé, dit-il. Nous portions à l'époque aux adultes un respect confiant.                          Roger Kowalski
Posté par Ibis à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2008

Serenaaa!!

Posté par Ibis à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2008

Dimanche en province

Le lendemain était un dimanche qui, dans les semaines bien agencées, suit toujours les samedis, eussent-ils été fort mouvementés....La vie de province a ceci d'agréable qu'on ne s'y voit pas vieillir.          A.D.G. - On n'est pas des chiens
Posté par Ibis à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2008

Yuri Pogorelov

Yuri Pogorelov
Posté par Ibis à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]