13 décembre 2006

Des journées bien remplies

Robert Shields, World's Longest Diary (via grandespoches)
Posté par Ibis à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2006

Visual Media Center

Vézelay, entre autres visites possibles,  comme si vous y étiez. (Some projects require plug-ins, including QuickTime 5 and Macromedia Flash)
Posté par Ibis à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2006

Nouvelles du front

Posté par Ibis à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2006

Und nun...

Posté par Ibis à 21:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 décembre 2006

Nuits bleues, calmes bières

       Les solitaires font peur,  comme les revenants,  comme les lépreux de jadis,  à cla-quettes et à pustules. Un jour, on les retrouve poignardés, derrière une palissade, dans un terrain vague ou sur une plage de banlieue, au milieu des détritus. Nus, on se demande pourquoi. On apprend soudain qu'ils étaient célèbres, ou qu'ils auraient pu l'être, ou qu'ils avaient des vices cachés. Sur leurs corps, on retrouve des tatouages bizarres. On n'aurait jamais imaginé qu'ils avaient fait de semblables... [Lire la suite]
Posté par Ibis à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2006

Die Grosse Stille

Die Grosse Stille
Posté par Ibis à 17:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 novembre 2006

Université de Napierville

L'UdeNap, par ses nombreuses activités de recherche et de diffusion, s'est donnée pour première mission l'édification de la jeunesse tant dans sa situation familiale que sociétale, dans son milieu de travail, son milieu de loisir ou son milieu scolaire. (via Pierre qui roule)
Posté par Ibis à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2006

Anita Berber

Anita Berber    
Posté par Ibis à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2006

Plus vrai que vrai ?

- Monsieur Soral Malone, ce que je voudrais savoir, c'est pourquoi ? Pourquoi le Front Parti national ? Pourquoi vous avec ces...- Ces fascistes, Elena ? Tu sais, si l'intelligence ou la culture ou même le simple bon sens avaient dû protéger les hommes de ce genre de folie, on le saurait.(...)Alain Soral François Malone raconta d'abord l'étrange dégoût qu'il avait toujours eu pour lui-même, cette haine de soi qu'il avait toujours eu depuis l'enfance, cette tristesse lourde qui l'étreignait chaque matin, du plus loin de sa... [Lire la suite]
Posté par Ibis à 17:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 novembre 2006

Si c'est pour jouer les fugitifs, moi je suis volontaire

Posté par Ibis à 23:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]